Les acariens en soi ne sont pas dangereux, ce sont leurs excréments qui induisent des allergies. L’inhalation des déjections et des débris de la décomposition des acariens est l’origine de 44% des allergies. La négligence de ces allergies peut provoquer des séquelles importantes au niveau de l’appareil respiratoire. Une personne sujette à l’attaque des acariens présentent souvent des symptômes tels qu’une fatigue générale ou encore des éternuements fréquents. Toutefois, l’identification de maladie se fait par des signaux plus sévères comme un nez qui coule ou des yeux et gorge qui irritent. Si elle n’est pas traitée dans l’immédiat, l’allergie évoluera en des crises d’asthme, des bronchites et même des rhinites. Les acariens peuvent également induire des maladies cutanées et oculaires. Le contact des débris de décomposition ou des excréments des acariens avec la peau induit des eczémas, des rougeurs et surtout des démangeaisons. Les allergies cutanées pourraient avoir pour conséquence un œdème de Quincke et même un choc anaphylactique.

Fermer le menu
risus. ipsum tempus pulvinar risus Praesent commodo commodo libero Curabitur